Petit Précis

les couches

les accessoires

les tissus


l'entretien





Petit précis sur l' entretien
Le stockage des couches souillées et leur entretien sont des questionnements qui reviennent souvent et font parfois un peu peur aux parents désireux de se lancer dans cette aventure... et pourtant, c'est vraiment très simple...
LES COUCHES NEUVES : avant toute utilisation, il est recommandé de les laver deux ou trois fois (à 30 °C cela est suffisant) : les couches en coton n'atteignent leur capacité maximale d'absorption qu'au bout d'une dizaine de lavages, entre temps, vous devrez sûrement changer votre bébé un peu plus souvent.
LE LAVAGE DES COUCHES peut se faire avec votre lessive habituelle... sachez toutefois que la majorité des lessives de la grande distribution contiennent des enzymes et certaines substances qui abîment les couches lavables. Le savon de Marseille glycériné (et les lessives en contenant) a aussi la propriété de les rendre moins absorbantes. Préférez donc une lessive douce et écologique, souvent plus concentrée, donc plus économique puisque l'on en met moins. Un lavage à 60°C suffit amplement pour obtenir des couches bien propres. En cas de maladie contagieuse ou de mycose, il possible de les laver à plus forte température. Il est déconseillé d'utiliser des adoucissants qui rendent les couches imperméables, ou des substances à base de chlore qui détériorent irrémédiablement les textiles étant, de plus, nocifs pour la peau et l'environnement.
LE SECHAGE DES COUCHES : rien de plus économique que de laisser les couches sécher naturellement, à l'air, sur un fil, d'autant plus si le temps le permet. Sinon, bien sûr, les couches lavables passent au sèche linge. Les couches « tout en un » aussi, préférez toutefois une température plus basse afin de ne pas fragiliser le textile imperméable qui les recouvre. Si vos couches sont rêches une fois sèches ou si l'eau de votre région est très calcaire, nous vous recommandons le liquide anticalcaire. Il adoucit l'eau et entretient votre machine. Des balles de lavage peuvent être utilisées. Elles permettent de réduire encore plus les quantités de lessive utilisées par un brassage efficace du linge dans le tambour de la machine. Une petite astuce : avant de mettre la couche à votre bébé, foulez là entre vos mains, elle sera plus douce.
LE STOCKAGE DES COUCHES SOUILLEES : 2 possibilités s'offrent à vous :
Le stockage à sec : un seau ou une bassine pour entreposer les couches entre deux lessives. Ce système est pratique si vous n'avez pas beaucoup de couches et que vous faites des lessives tous les jours ou tous les deux jours. Il est préférable de ne pas stocker ainsi les couches sans les avoir rincées et débarrassées des selles.
Le stockage en trempage : dans un seau ou une grande poubelle, vous y placerez vos couches, rincées si elles ont été souillées de selles. Vous ajouterez de l'eau chaude jusqu'à hauteur des couches au fur et à mesure des ajouts. Cette façon de procéder permet d'économiser l'eau.
* Entreposer votre seau dans la pièce où se trouve votre machine à laver, ou pas loin, car le seau rempli peu devenir vite assez lourd. * Pensez à fermer les scratchs pour qu'ils n'accrochent pas aux autres couches ou au linge. Ils resteront ainsi longtemps bien agrippants. Dans l'eau de trempage, il est conseillé d'ajouter quelques gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé (tea tree) ou de lavande qui ont des propriétés désinfectantes, et qui permettent aussi de faire disparaître d'éventuelles odeurs si vos couches ne sont lavées que tous les 4 ou 5 jours.
LES SELLES
A chaque change ou presque, suivant l'âge de votre bébé et la fréquence de ses selles, vous pouvez ajouter entre la couche et les fesses de votre bébé, un feuillet jetable, en cellulose, permettant de "récupérer" les selles avant de stocker la couche dans votre seau. Il existe différentes qualités de feuillets. Nous recommandons les feuilles épaisses (plus absorbantes et plus solides) pour les bébés exclusivement allaités et/ou ayant des selles liquides. Le papier fin étant plutôt réservé aux bambins ayant des selles plus moulées. Si vous n'avez pas mis de feuillet ou que vous ne souhaitez pas en mettre, rincez la couches souillée avant de la stocker dans votre seau d'autant plus si les couches ne sont pas lavées tous les jours.
!! Astuce ECO !! : les feuillets non souillés de selles peuvent se laver en machine et être réutilisés !
LES TACHES
Même lavée à haute température, il peut persister des tâches « propres » sur les couches. Si vous êtes adepte du « sans tâches du tout » : Le sel détachant est un très bon détachant. Le résultat est remarquable. Vous pouvez aussi l'utiliser pour tout le linge, en machine, il agit très efficacement à 60 °C. Le détachant au fiel de boeuf peut être dissout directement dans l'eau de trempage des couches, dans le seau ou être mis directement sur les tâches (laisser agir 10-15 mn et fouler les tissus l'un contre l'autre). Pour un linge très tâché, vous pouvez le mettre directement dans le bac de votre machine à laver, à la place de votre lessive habituelle.
LES CULOTTES DE PROTECTION
Les culottes en PUL n'ont pas besoin d'être lavées tous les jours, un rinçage régulier après un change, entre les lavages est suffisant. Nous vous conseillons de les laver en même temps que les couches à 60°C en machine. Encore mieux, à 30°C avec le linge de bébé. Il est facile de "tourner" avec 2-3 culottes, encore mieux avec 3-4 : une en réserve, une qui sèche, une portée. La plupart des culottes de protection passent aussi au sèche linge, mais il est à noter qu'elles perdront de leur étanchéité si elles y sont soumises trop souvent. Elles sèchent en revanche très vite à l'air libre. Les culottes en laine se lavent très bien et rapidement à la main, ou en machine avec le linge à 30°C maximum. Il est recommandé de les laver avec une lessive spécialement conçue pour les lainages et le linge délicat.. Afin de conserver leur étanchéité, elles ont besoin d'un bain de lanoline tous les trois lavages environ. Il faut dissoudre 2-3 cuillères à soupe de lanoline dans 6 litre d'eau chaude. Lorsque l'eau est tiède, plongez y les culottes en laine et les y laisser jusqu'à refroidissement complet. Essorez doucement et comme pour les lainages de bébé, il est idéal de rouler étroitement la culotte dans une serviette sèche. Les culottes en laine sèchent à plat, naturellement.